Maths maternelle

#Conférence de Rémi Brissiaud (octobre 2019) sur la construction du nombre à l’école maternelle, test et bande numérique associés :

Bande numérique en différents formats, selon l’espace dont on dispose :

Merci à mon (patient) ERUN pour ces bandes !

#Un site spécial maths maternelle très bien fait avec des exemples de séances riches, notamment autour du rituel de l’appel :

http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/mathematiques-en-education-prioritaire/premieres-annees-de-mathernelle-1

http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/mathematiques-en-education-prioritaire/premieres-annees-de-mathernelle-1/situations-de-classe-et-entretien/lappel-emilie-et-elisabeth

#Des ressources clés en main tops pour enseigner selon les préconisations de Brissiaud :

Les albums des premiers nombres J’apprends les maths Maternelle de Rémi Brissiaud, sont des albums avec rabats pour découvrir les cinq premiers nombres en PS, MS et GS de maternelle. Dans l’esprit des programmes de 2015, ils permettent de découvrir les cinq premiers nombres en favorisant un authentique dénombrement, en évitant le comptage-numérotage, et en s’appropriant leurs décompositions. Le principe : parmi plusieurs collections, l’élève doit trouver celle qui a un nombre donné d’unités et justifier sa réponse en utilisant une décomposition du nombre. Par exemple : «Il y a trois… trois cochons ! Deux là et un là. Trois, c’est deux et encore un.»

Les albums à calculer J’apprends les maths Maternelle de Rémi Brissiaud sont des albums avec rabats pour apprendre les décompositions des nombres 3 à 10 en classes de MS et GS de maternelle. Dans l’esprit des programmes 2015, ils permettent de travailler les décompositions des nombres en s’appuyant sur la constellation 5 du dé, en évitant le comptage-numérotage et en privilégiant le comptage-dénombrement. Ils offrent ainsi la possibilité d’une première rencontre avec les chiffres en tant que vrais nombres et non en tant que numéros. Le principe: avec ces différentes « histoires » et grâce à l’organisation en appui sur le repère 5, les élèves vont apprendre les décompositions des nombres 3 à 10 :
«Cinq, c’est deux et encore trois. C’est aussi un et encore quatre. »
« Six, c’est c’est cinq et encore un. C’est aussi quatre et encore deux, et aussi trois et encore trois.» etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.